Bienvenue sur www.virtuelnet.net :: Hébergement libre sur serveurs libres
Recherche
Sujets
 
  Devenez membre Rubriques Téléchargements Votre Compte Proposer un article Top 10  

Menu
 Accueil
 Hébergement
 Infrastructure
 Panel Hosting
 Charte
 Mise à jour
 Webcams
 Webcam
 News
 Tous les Articles
 Archives
 Proposer un Article
 Rubriques
 Dossiers
 Réseaux de A à Z
 FAQ
 Rechercher sur le site
 Outils PHP
 Outils Réseaux
 DNS et IP
 Test Bande passante
 TCP Port Scanner
 Network Query Tool
 Whois
 Multimédias
 Lecteur Audio
 Lecteur Video
 Web TV
 Galerie Photos
 Downloads et Liens
 Téléchargements
 Liens Web
 Discussions
 Forums
 WebChat
 Utilisateurs
 Votre Compte
 Téléchargements privés
 Messages Privés
 Liste des Membres
 Staff du site
 Analyse
 MS Analysis
 Statistiques
 Top10
 Outils WEB
 Web FTP

La Fonction Publique s'interresse à l'Open Source
Posté le 27 June 2004 à 22:31:46 CEST par Buzz

Linux En début de semaine, le ministre de la Fonction Publique, Renaud Dutreil, a annoncé s'être fixé l'objectif de diviser par deux les dépenses informatiques des services de l'Etat. Dans ce but, il a très clairement indiqué vouloir mettre Microsoft en concurrence avec les alternatives libres. Renaud Dutreil a en effet expliqué que d'ici à trois ans, une grande partie des licences logicielles équipant les quelque 900 000 postes de l'Etat devra être renouvelée. Pour le seul domaine de la bureautique, "l'enjeu financier est de 300 millions d'euros", a-t-il expliqué. Le ministre a également évoqué la question des télécommunications dont il compte baisser les coûts de 25 %, notamment en adoptant la technologie de téléphonie sur IP. A priori, cette décision fait les affaires des tenants du logiciel libre, comme le français Mandrakesoft (Linux Mandrake) qui vient de sortir une suite Linux destinée aux postes de travail. Mais Microsoft ne s'avoue pas vaincu, loin de là. Dans un entretien accordé à l'agence Reuters, le p.-d.g. de la filiale française du groupe, Christophe Aulnette, s'est déclaré prêt à relever le défi de la mise en concurrence avec des logiciels libres. "C'est à nous (?) de montrer que nous sommes capables de proposer un coût global de fonctionnement qui soit à la hauteur des ambitions du gouvernement", a-t-il affirmé. De fait, Microsoft a de quoi aborder cette épreuve avec confiance. Pour l'Etat, comme pour toute entreprise, le coût des licences logicielles ne compte la plupart du temps que pour 3 à 5 % du budget informatique total, et en tout cas jamais plus de 10 %.

Ce n'est donc pas la seule gratuité - ou quasi-gratuité - des logiciels libres qui permettra à l'Etat d'atteindre son objectif. Sans compter que le simple fait d'abandonner un logiciel propriétaire au profit d'un logiciel libre représente en soi un coût très élevé de formation des utilisateurs, ceux-ci étant notoirement très réticents à changer leurs habitudes. En clair, la migration des PC de l'Etat français de Windows vers les alternatives libres ne saurait être massive si elle est décidée sur le seul paramètre économique. Mais d'autres arguments plaident en faveur des logiciels libres : ils sont par exemple moins visés par les attaques virales que les produits de Microsoft. Finalement, le meilleur argument des promoteurs du logiciel libre lorsqu'il s'agit de remporter des marchés publics est d'ordre politique, en termes de réduction de la dépendance de l'Etat vis-à-vis d'un fournisseur américain et aussi de stimulation de l'industrie logicielle nationale. En effet, l'existence d'un vaste parc de PC sous Linux et l'ouverture du code source - laquelle permet de développer des logiciels, libres ou non, parfaitement compatibles, ce qui n'est pas le cas lorsque les PC sont équipés de Windows et Office - est effectivement de nature à susciter des vocations. Dans le cas de l'Etat français, Renaud Dutreil a nié avoir de telles arrières-pensées politiques, affirmant aborder la mise en concurrence de Microsoft du strict point de vue économique et de la réduction du train de vie de l'Etat. Si tel est le cas, l'éditeur a effectivement toutes ses chances.

Source: VNUnet

 
Liens connexes
· Plus à propos de Linux
· Nouvelles transmises par Buzz


L'article le plus lu à propos de Linux:
Le nouveau numéro du magazine Linux Identity concernant Fedora 7 est disponible


Noter cet Article
Score Moyen: 0
Votes: 0

Merci de prendre quelques secondes pour voter cet article:

Excellent
Très Bien
Bien
Passable
Mauvais


Options

 Format imprimable Format imprimable

 Envoyer cet article à un(e) ami(e) Envoyer cet article à un(e) ami(e)


 

Site déclaré à la C.N.I.L. (Commission Nationale Informatique et Liberté) sous le numéro 854874.

Copyright ® 2003 - 2023 par virtuelnet.net. Tous droits réservés à Laurent Bras. Toute reproduction, même partielle interdite sans l'avis de son auteur.



Copyright © 2002 by . Tous droits réservés. PHP-Nuke est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
Page Générée en: 0.135 Secondes